Bienvenue sur le site de votre Fédération
La force du réseau

Les CAE

Création de la Fédération des CAE

 

La CAE (Coopérative d’activité et d’emploi) permet de rompre l’isolement du travail indépendant, en mutualisant des moyens et en assurant aux entrepreneurs la sécurité d’une protection sociale et d’un environnement collectif.

En chiffres

 

La CAE propose aux porteurs de projets :

  • Un cadre juridique existant avec un numéro de TVA et de registre de commerce,
  • Un statut d’entrepreneur salarié en CDI (contrat à durée indéterminée),
  • La gestion administrative (facturation, comptabilité, salaires…) vous permettant de vous consacrer au coeur de votre métier,
  • Un accompagnement sur mesure pour vous aider au lancement de votre activité (analyse de l’évolution des résultats, conseil sur la stratégie, les démarches commerciales, etc.),
  • Une formation à l’utilisation des outils de gestion,
  • L’opportunité d’entreprendre, d’échanger et de mutualiser avec d’autres entrepreneurs,
  • La protection sociale due à tous les salariés, et notamment le droit aux Assedic en cas d’échec de votre entreprise.

Il existe plusieurs types de CAE : multi-métiers ou bien spécialisées, rassemblant des savoir-faire ou métiers d’un même secteur d’activité (dans le bâtiment, les services à la personne, la culture, etc).

La CAE est constituée sous forme de Scop (Société coopérative et participative) ou de Scic (Société d’intérêt collectif).

L’entrepreneur salarié doit devenir associé de la CAE dans un délai de 3 ans après l’entrée dans la CAE pour participer à sa gouvernance, son animation et à sa gestion.

Vous souhaitez tester votre activité en toute sécurité et autonomie dans un cadre collectif. La CAE est faite pour vous.

Les porteurs de projets sont aidés et conseillés par les accompagnateurs de la CAE dans la durée. En contrepartie de tous les services, les porteurs de projets versent une contribution à la coopérative (environ 10 % du chiffre d'affaires).